Voici les 3 résultats

Quand les Bretons racontent leur propre histoire (Ronan Leprohon)

10,00

« Quand les Bretons racontent leur propre histoire  », est un recueil de textes publiés dans le mensuel Le Peuple Breton, tous écrits par Ronan Leprohon, figure de la vie politique bretonne et ancien historien à l’université de Brest. Ce livre réunit vingt-et-une chroniques sur l’histoire de Bretagne, qui rappelons-le n’est toujours pas enseignée à l’école. Se réapproprier l’histoire bretonne dépend de la volonté personnelle de chacune et chacun, démarche qui sera, nous l’espérons, facilitée par cet ouvrage donnant un autre point de vue des faits historiques ayant marqué la péninsule.

Histoire de l’UDB – 50 ans de luttes

17,00

L’Union démocratique bretonne (UDB vient de dépasser son premier demi-siècle d’existence. De ce seul fait, c’est déjà une exception dans le paysage politique breton et français comme dans celui des partis politiques de peuples minorisés de l’hexagone. Hormis l’élection présidentielle, elle est régulièrement présente à tous les niveaux d’élections, souvent par le biais de la fédération régions et peuples solidaires dont elle est membre fondatrice. En 2004, elle fait son entrée dans le Conseil régional de Bretagne et en 2012, son premier député a été élu à l’Assemblée Nationale. Ce livre se veut un outil commode d’accès à l’histoire chronologique et thématique du principal parti autonomiste de gauche de l’hexagone.

Frais de port : 4 €

L’Union démocratique bretonne : Un parti autonomiste dans un État unitaire

19,00

Le 4 janvier 1964, à Rennes, seize jeunes gens créaient l’Union démocratique bretonne (UDB), un parti autonomiste breton explicitement ancré à gauche. Cinquante ans plus tard, ce parti fait plus que jamais partie du paysage politique breton, dont il est désormais un des plus anciens acteurs. L’ouvrage dirigé par Tudi Kernalegenn et Romain Pasquier se propose de poser les bases d’un savoir académique sur ce demi-siècle d’existence d’une organisation dont les idées et les actions ont durablement marqué la société bretonne, bien que le succès électoral n’ait pas toujours été au rendez-vous. « Petit parti », l’UDB n’en a pas moins été au cœur des mobilisations de la Bretagne contemporaine sur les questions de développement économique, de défense des langues régionales, de l’environnement ou de la décentralisation.

Frais de port : 4 €