Affichage des produits 1–12 sur 46

Abeilles : Le bzzz de fin ? (juin 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

[Souscription] Les chroniques historiques de Ronan Leprohon

10,00

Nous vous proposons de participer à une souscription afin de publier « Les chroniques historiques de Ronan Leprohon », ancien historien à l’université de Brest et militant politique breton. Ce livre réunira quinze de ses chroniques sur l’histoire de Bretagne, écrites d’un point de vue breton, coûtera 10 € l’unité et devrait faire une centaine de pages. A lire, la description plus complète de l’auteur et de l’ouvrage ci-dessous.

Celles et ceux qui participeront à cette souscription recevront leur(s) exemplaire(s) sans avoir à payer les frais de port.

La parution est prévue avant l’été.

Et si on relocalisait la finance ? (mai 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

« La culture dépend de la pression populaire » (avril 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

Notre gauche a des idées (mars 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

Frais de port : 1,5 €

Édité par les Presses Populaires de Bretagne

La Bretagne au cœur et le cœur à gauche, souvenirs d’un ouvrier de la SBFM

18,00

De la naissance de son grand-père fils de petit paysan exilé à Paris, combattant à Verdun et cheminot patriote de Rosporden arrêté par la police allemande, en passant par les faits d’armes de son sportif de père fusilier marin qui frôla plusieurs fois la mort, l’auteur survole à travers son histoire familiale les grands événements du siècle dernier. Son itinéraire d’élu municipal auprès des quatre derniers maires de Lanester, ses responsabilités syndicales précoces et mouvementée, à l’union syndicale de la construction CGT du Morbihan, jusqu’au niveau national dans la métallurgie, donnent des informations surprenantes sur son expérience de leader ouvrier dans une des principales entreprises privées de Bretagne. Ces révélations étonneront même les anciens de ce bastion syndical. Ainsi en décortiquant les temps forts des conflits et congrès CGT de la SBFM, il couvre les quatre dernières décennies de l’histoire de la fonderie de Kerpont.

Ses souvenirs précis, son action pour l’enseignement du breton, pour la défense de l’environnement, ses défis électoraux et ses mandats politiques à l’Union Démocratique Bretonne permettent de brosser en arrière plan de ses engagements locaux, le tableau de l’actualité de la seconde partie du vingtième siècle. De sa famille, de sa lutte au service du peuple breton, sans prétention et à son niveau, l’auteur a voulu avec sincérité et rigueur lancer une trace. Elle ne manque ni d’humour, ni de force et marque son attachement aux racines de ses dignes ancêtres cornouaillais.

S’émanciper – Un projet de société vu de Bretagne

5,00

Née en 1964, dans un contexte anticolonialiste, l’Union démocratique bretonne (UDB) a traversé plusieurs décennies de vie politique. Si l’UDB est toujours debout alors que des partis plus importants ont failli, c’est, comme le disait dans les années 1960 le journaliste Morvan Lebesque, parce qu’elle avait une « grille de lecture du monde ». Après plus d’un demi-siècle d’existence, le moment est venu de réinterroger son projet de société.

C’est la raison d’être de ce livre, S’émanciper – Un projet de société vu de Bretagne, dont le fil directeur est l’émancipation, autrement dit l’action qui consiste à se libérer soi-même. En effet, une société adulte ne peut exister que si chaque individu, mais également chaque peuple, est libre. Cela nécessite une lutte quotidienne pour qu’advienne une société horizontale où chacun puisse vivre son altérite. Et une lutte bien plus difficile encore : nous appliquer à nous-mêmes les valeurs que nous portons.

En tant que parti politique, l’UDB a été créée pour porter une double ambition : défendre et faire reconnaître les droits collectifs du peuple breton et les droits individuels de chaque citoyen, quelle que soit sa nationalité.

Ce projet est accompagné d’une base programmatique non exhaustive, mais qui prouve qu’un parti breton ne peut être confiné à un discours uniquement « identitaire ». Au fil des pages, nous vous proposons un résumé des analyses thématiques portées par l’UDB.

À travers ces lignes, le parti propose sa vision du monde, vue de Bretagne. La précision est importante dans un État centralisé où la vie politique tourne autour de Paris.
L’UDB entend retrouver le rôle essentiel de tout parti politique : être un outil au service d’un projet. Or, pour l’UDB, ce projet ne peut être hors-sol. Il ne peut être que l’émanation de la société bretonne et est en constante évolution. Il ne tient donc qu’à vous d’en écrire la suite…

Calendrier de l’UDB (2018)

15,00

Le calendrier-poster des prénoms bretons publié par l’UDB est en vente. L’édition 2018 représente une distribution de pain lors de la grève des dockers, à Nantes, en 1907. Une grève longue puisqu’elle durera près de deux mois, du 16 mars au 6 mai. Un mouvement dur qui verra se mettre en place une solidarité active autour des grévistes. Cette distribution de pain en est un exemple et l’UDB a souhaité rendre ici un hommage à tous ceux qui ont lutté et à ceux luttent encore pour la dignité et la justice sociale. La carte postale utilisée provient du fond du Cartopole de Baud.

POUR 1 CALENDRIER ACHETÉ : 15€ (frais de port de 8€ inclus)

A PARTIR DE 2 CALENDRIER ACHETÉS : 22,5€ (frais de port de 8€ inclus), soit 7,5 euros le deuxième calendrier.

Édité par les Presses Populaires de Bretagne

Drapeau breton

10,00

Drapeau breton (Gwenn-ha-du) 60×90 cm

Avec attaches.

FRAIS DE PORT OFFERTS

La Bretagne à deux vitesses ! (février 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

Frais de port : 1,5 €

Édité par les Presses Populaires de Bretagne

En 2018 on partage ? (janvier 2018)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

Frais de port : 1,5 €

Édité par les Presses Populaires de Bretagne

En finir avec le roman national (décembre 2017)

4,00

Chaque mois, le mensuel Le Peuple Breton décrypte l’actualité politique, économique, écologique et culturelle. Les sujets traités sont variés, avec des analyses, des interviews sur des sujets divers. Retrouvez-ici le numéro du mois, avec ci-dessous, le sommaire des articles !

Frais de port : 1,5 €

Édité par les Presses Populaires de Bretagne